Bio

SEYES est un duo de magiciennes qui contemplent de leur regard bleuté le monde en apesanteur. Tout en invitant à un voyage introspectif et céleste, leur musique se fraye un chemin vers l’âme et le cœur. 

Au commencement, il y a un piano sur lequel Marine Thibault pose une électro organique et stellaire, enchantée par la voix de Charlotte Savary. Les deux femmes ouvrent alors les pages d’un livre de science-fiction étrange, oscillant entre la nostalgie du paradis terrestre et le plaisir hédoniste sous les phares du dance-floor.

Marine Thibault extrait de ses nombreux instruments et machines une musique hypnotique et cinématique, harmonisant rythmiques dansantes, basses électro et mélodies aériennes dans des compositions empruntes de rêverie. Elle dessine des paysages sonores que Charlotte Savary explore à travers une palette de timbres étonnante évoquant avec lyrisme les beautés qui se meurent à travers le monde, opposant la douceur à la guerre, l’émotion à l’indifférence.

Leur musique onirique et puissante invite ainsi au lâcher-prise : les émotions y sont reines.

SEYES, une alchimie

Marine et Charlotte se sont rencontrées en 2007 au sein du groupe Wax Tailor avec qui elles ont, pendant plusieurs années, parcouru le monde et vécu d’inoubliables aventures.

Un soir d’été, avec la mer pour toile de fond, Marine s’est mise au piano et Charlotte s’est assise à côté d’elle. Ensemble, naturellement, elles ont improvisé leurs premières mélodies. SEYES était né.

Les deux artistes partagent la même envie de liberté, le même désir de se faire plaisir. La richesse de leur musique vient de leur amour de faire des choses ensemble. Elles se vouent un profond respect et une admiration mutuels. À chaque étape du processus créatif, elles se parlent, s’écoutent et se font confiance. Comme deux êtres en symbiose.

SEYES, femmes créatives

SEYES est, pour les deux musiciennes, une respiration, un espace de liberté nécessaire pour survivre dans un monde qui ne cesse de s’industrialiser et où règne l’obsession de la réussite.

En adoptant un processus de création spontané et intuitif, elles ont choisi de se perdre pour mieux se découvrir. Elles peuvent ainsi prendre leur temps, improviser, se laisser aller aux idées créatrices les plus improbables sans autre objectif que celui de s’évader, contempler, vibrer à travers les sons et les émotions.

À l’abri de sa bulle, Marine compose des musiques que Charlotte s’approprie ensuite, s’isolant dans le noir, une bougie allumée. Elle ferme alors les yeux et laisse venir à elle les textes et les mélodies.

Les deux artistes rêvent de se produire sur des scènes atypiques telles que des temples antiques, des châteaux en ruine ou bien des vestiges industriels où la nature reprend ses droits afin de partager avec le public des expériences fortes et inédites.

Inspirées par la science-fiction et l’anticipation et fascinées par les paysages sombres et urbains de Blade Runner, SEYES s’imagine telles des répliquantes, tiraillées entre leurs émotions humaines et les programmations d’algorithmes auxquelles elles sont soumises. Sensation retranscrite en live par le choix même des instruments : machines, pads, pédales d’effets sur les voix mais aussi flûte traversière, cœurs purs et célestes et parfois… un piano à queue.

À l’image du monde d’aujourd’hui, SEYES intègre la musique électronique pour transgresser le folklore et dépasser les possibilités humaines.

SEYES, la dualité

SEYES est un palindrome, comme deux yeux qui se regardent dans un miroir, pour évoquer la dualité entre la personnalité des deux artistes, l’ambivalence, l’introspection.

SEYES, c’est le regard qui vous scanne jusqu’au fond de l’âme, le regard sincère de celles qui observent l’humanité avec un cœur pur.

C’est le regard de deux magiciennes qui ressentent le monde et le retransmettent en ondes sonores pour lancer des messages subliminaux, inciter les gens à se recueillir, renouer avec leur moi profond, à être eux-mêmes.

SEYES, c’est une démarche pour s’écouter, se faire confiance et partager des émotions sincères et essentielles : Marine et Charlotte cherchent avant tout à se découvrir elles-mêmes.